Slock.it, ou quand l'économie de partage rencontre Ethereum

Notre nouveau partenaire, Slock.it, est une start­up allemande ambitieuse qui veut faire de la blockchain l'infrastructure dominante de l'économie de partage.

Vous avez été nombreux à apprécier notre petit guide sur les portefeuilles Ether. Vous savez donc comment stocker vos ethers. Et vous pourrez bientôt les échanger contre d'autres monnaies via l'interface bity. Mais ce n'est pas tout.

Ethereum et sa communauté se développent à une vitesse phénoménale. Il en va de même de l'ambition de faire croître les usages multiples que permettent les ethers et, plus largement, l'approche originale que sont les « smart contracts » (contrats autonomes, soit la description des règles qui s'imposent aux parties contractantes). Ainsi est née Slock.it, une start­up allemande partenaire. On vous racontera le partenariat par le menu très prochainement. Pour l'instant, concentrons­nous sur l'idée de mobiliser Ethereum et les contrats autonomes dans le quotidien.

Le smart contract = le pont entre le réel et le virtuel

Slock est un mot-­valise, composé en combinant « smart », « safe », « secure » et « lock ». En pratique, il s'agit de matérialiser le contrôle par la blockchain de toutes sortes d'objets physiques de notre quotidien.

Plus intéressant encore : Slock.it vous permet de participer pleinement à l'économie de partage, au sens très large, et ce sans passer par un intermédiaire centralisé. Slock.it est un système ingénieux qui permet de louer l'accès à n'importe quel objet connecté afin d'accepter des paiements sans le besoin d'intermédiaire.

Disons que vous voulez proposer un slock (i.e., le contrôleur régulé par un contrat autonome) d'un objet connecté aux utilisateurs du monde entier. Vous êtes le créateur de ce slock, donc en tant que tel vous pouvez le mettre à disposition contre un montant donné. Si je souhaite l'utiliser, je vous transfère le montant requis en ethers : j'obtiens ainsi la permission de manipuler ce slock avec mon téléphone. Les créateurs de Slock.it développent également en partenariat avec SafeShare un système d'assurance pour l'économie collaborative, par exemple pour les cas où la valeur de votre slock ne peut pas être monnayée.

Et l'économie de partage dans tout ça ?

C'est une question d'extrapolation : le slock qui me permet de contrôler un objet connecté du quotidien pourrait être transposé à, disons, AirBnB. Au lieu de laisser la clé sous le paillasson, on pourrait imaginer un slock dédié donnant accès à la serrure (dans ce cas, électronique et connectée).

L'avantage n'est pas seulement pragmatique. Même si c'est toujours préférable d'éviter d'enfermer les gens hors de chez eux à cause d'un malentendu de remise de clés, une opportunité bien plus significative s'offre à nous : être assuré en cas de problème pendant l'occupation du logement.

Aujourd'hui, la plate­forme AirBnB propose une assurance type responsabilité civile et une garantie hôte, mais celles-là sont disponibles seulement dans certains pays. De plus, il n'est pas précisé du droit de quel pays dépend la police souscrite et proposée par AirBnB. On a tous des assurances responsabilité civile, mais celles-­ci varient grandement en fonction du titulaire et de la compagnie. Bonjour le cauchemar administratif en cas de sinistre ou d'accident...

Que se passe-­t-­il donc dans une situation où la location temporaire se matérialise grâce à un slock et une assurance ad hoc ? Outre le prix de location à l'accès de l'appartement dont vous vous acquittez, vous pouvez également opter pour une assurance qui couvre tout problème pendant votre séjour. Les paiements réalisés s'effectuent en pair-­à-­pair, sont sécurisés et évitent le passage (aujourd'hui obligé) par un intermédiaire centralisé, avec toutes les contraintes que cela impose. On parle donc ici de développement d'infrastructures innovantes pouvant positivement impacter des activités en plein essor telles l'économie de partage.

Comme précisé plus haut, l'idée derrière Slock.it est de monnayer l'accès à un slock. Une fois cette somme acquittée, n'importe quel utilisateur actif peut continuer à bénéficier du slock pendant la durée prévue par le contrat. Pour ce faire, un système de messagerie dédiée, Whisper, est utilisé. Vous avez également la possibilité de proposer l'accès via un slock gratuitement. Dans ce cas, un système de caution peut être utilisé, associé à l'assurance dont il était question plus tôt.

Et ce n'est pas tout

Au­delà de l'aspect service, Slock.it permettra également la création et l'utilisation d'applications. Il s'agit des Đapps Ethereum, soit des applications décentralisées. Elles pourront être développées et déployées via l'Ethereum Computer, une machine qui permettra d'avoir la blockchain dans chaque maison. Autrement dit, l'Ethereum Computer est un hub optimisé et sécurisé assurant l'exécution de Đapps et lequel matérialisera ainsi les interactions entre le réel et le virtuel telles que discutées plus haut.

alt L'état de développement de Đapps tel que reflété sur Ethercasts en avril 2016.

Le développement de Đapps a bel et bien commencé : le nombre de prototypes fonctionnels dépasse celui des Đapps prêtes à l'utilisation ; de plus, les projets abandonnés ou dormants sont minoritaires.

Mais peu importe actuellement leur état d'avancement : le capital humain, la communauté qui se crée et vit à travers Ethereum est le véritable trésor ici. Au plaisir de vous croiser dans la blockchain :-­)